fbpx
Photo : Shutterstock.com

Photo : Shutterstock.com

Des balados pour tout savoir des récentes découvertes scientifiques

Plus besoin de lire de longs et hermétiques rapports de recherche pour connaître les récentes découvertes scientifiques en agriculture biologique. La Fédération biologique du Canada (FBC) a lancé une série de balados pour informer les producteurs des avancées des chercheurs au pays.

Nicole Boudreau, biologiste à la Fédération biologique du Canada, elle travaille de concert avec les chercheurs pour diffuser les résultats de leurs recherches grâce aux balados.

Nicole Boudreau, biologiste à la Fédération biologique du Canada, elle travaille de concert avec les chercheurs pour diffuser les résultats de leurs recherches grâce aux balados.

« C’est un format de diffusion plus accessible », explique Nicole Boudreau, biologiste à la FBC. En effet, les balados, aussi connus sous leur nom anglophone de podcasts, peuvent être téléchargés sur un ordinateur, une tablette ou un cellulaire et écoutés au moment qui convient aux utilisateurs.

« Les exploitants ont ainsi l’occasion d’entendre les chercheurs parler avec passion des résultats de leurs recherches qui visent à améliorer les pratiques en culture biologique. Cela permet de vulgariser l’information », ajoute-t-elle.

Une grappe de chercheurs

Huit balados sont actuellement accessibles sur le site de l’organisme. Parmi les sujets déjà traités, il y a Caroline Provost et François Dumont, docteurs en biologie au Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel, qui expliquent comment utiliser deux espèces de punaises pour mener la guerre aux insectes dans les champs de fraises biologiques. Moussa Diarra, chercheur scientifique à Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), fait part du résultat de ses recherches sur l’utilisation de marcs de canneberges et de bleuets sauvages dans l’alimentation des poulets biologiques. Jason Gibbs, un chercheur de l’Université du Manitoba, démontre quant à lui comment des bandes de fleurs peuvent améliorer l’abondance et la diversité des insectes bénéfiques dans les exploitations agricoles, qu’elles soient biologiques ou non.

Ces scientifiques font partie d’un groupe de près de 80 chercheurs associés à la Grappe scientifique biologique 3 (GSB3), administrée par la FBC et le Centre d’agriculture biologique du Canada (CABC) de l’Université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse. En 2018, la grappe a reçu un financement de 8,3 M$ dans le cadre du programme Agri-science d’AAC pour mener des travaux de recherche sur des pratiques agricoles écologiques.

« Un des mandats de la grappe est le transfert du savoir du scientifique à l’exploitant, explique Nicole Boudreau. Les balados sont offerts en anglais ou en français, en fonction de la langue du chercheur. Une transcription de la discussion est également disponible et peut être consultée au besoin. »

D’autres balados en préparation seront mis en ligne d’ici la fin de l’année. Parmi les sujets à venir, des chercheurs traiteront des meilleures techniques de fertilisation pour les petits maraîchers et d’agriculture en abri tunnel, entre autres.

Lancé à l’automne 2019, le format commence à séduire les producteurs. À ce jour, les huit balados ont généré plus de 250 écoutes. « Notre objectif, c’est d’atteindre le seuil de 1 000 », précise Mme Boudreau. 

Les balados sont disponibles sur le site de la FBC : https://bit.ly/2FSCfcc

Sylvie Lemieux, collaboration spéciale