fbpx
Avec son camion de cuisine de rue, Julien Dupasquier fait le tour des fermes et expositions agricoles pour offrir ses poutines et autres produits à l’érable. Photo : Gracieuseté de Julien Dupasquier

Avec son camion de cuisine de rue, Julien Dupasquier fait le tour des fermes et expositions agricoles pour offrir ses poutines et autres produits à l’érable. Photo : Gracieuseté de Julien Dupasquier

Aux commandes d’activités de financement pour la santé psychologique

Depuis quelques années, des producteurs prennent l’initiative d’organiser différentes activités de financement au profit de la cause de la santé psychologique en agriculture.

Le producteur Christian Dionne en compagnie d’Hélen Bourgoin, coinstigatrice de l’application Okérico. Photo : Gracieuseté de Christian Dionne

Le producteur Christian Dionne en compagnie d’Hélen Bourgoin, coinstigatrice de l’application Okérico. Photo : Gracieuseté de Christian Dionne

C’est le cas de Christian Dionne, producteur de grandes cultures à La Visitation-de-Yamaska, qui a organisé, le 16 juillet, une soirée BBQ à la Ferme du Porc des Roy, à Danville, en Estrie, afin de « gâter » les auditeurs de son balado Podcasts agricoles du Québec et d’amasser de l’argent pour l’application en santé mentale agricole Okérico et l’organisme Au coeur des familles agricoles (ACFA).

« Je ne m’attendais même pas à avoir 50 personnes. Ça s’enlignait pour être un vrai flop, mon affaire, mais il y a eu plus de monde que je pensais. J’étais pas mal content », avoue M. Dionne, qui souligne que plusieurs de ses invités étaient occupés à la récolte de foin cette fin de semaine-là.

Ayant amassé plus de 7 000 $ lors de sa soirée, le producteur estime très précieuse l’aide de Stéphane Roy, de La Ferme de Porc des Roy, et aussi de ses commanditaires, qu’il sait très sollicités ces temps-ci étant donné le retour de plusieurs activités estivales.

Une nouvelle saison de food truck

L’acériculteur Julien Dupasquier est de retour à bord de son camion de cuisine de rue pour une nouvelle saison de tournées estivales dans différentes régions du Québec. Avec ses poutines et ses produits à l’érable, il amasse ainsi des dons pour l’organisme ACFA depuis l’été dernier.

Le jeune propriétaire de l’Érablière Érablement bon, anciennement nommée La Coulée Suisse, à Frelighsburg en Montérégie, se dit fier d’avoir su rapidement agir auprès des producteurs agricoles, qu’il considère « isolés » depuis le début de la pandémie. « Du jour au lendemain [de la pandémie] on avait plus le droit de rien faire, alors moi, j’ai rapidement compris qu’il fallait se soucier de ça et je sais que le besoin est là. Le besoin pour les agriculteurs d’avoir un organisme comme ACFA est clairement là », explique M. Dupasquier.

Aller à la rencontre des agriculteurs directement à leur ferme est pour lui un privilège et une motivation. « [Le food truck] permet aux agriculteurs de se rassembler et je l’ai toujours dit que pour moi, voir les gens heureux, se parler et s’échanger, c’est ma paie. Après ça, il y a le don pour Au coeur des familles agricoles et c’est sûr que c’est une motivation », avoue-t-il.

Voulant respecter le repos des producteurs en pleine saison de récolte, l’entrepreneur organise ses tournées après les semis et entre les coupes de foin. Avec un léger délai des foins cette année, le camion de cuisine de rue d’Érablement bon est déjà sur la route et compte effectuer près de 25 journées de tournées cet été dans les fermes, et cela, jusqu’en octobre. Il a démarré, le 15 juillet, une tournée à Kamouraska et à Rimouski et prévoit entre autres participer à l’exposition agricole de Bedford du 12 au 14 août.