fbpx

Saputo débarque au pays des kangourous

Le géant laitier Saputo a réussi son entrée en Océanie en devenant l’actionnaire majoritaire de l’Australienne Warrnambool Cheese and Butter Factory (WCB), en fin de journée hier.

La société montréalaise disposait en effet de 52,7 % des actions de la plus ancienne entreprise de transformation laitière du pays des kangourous, qui embauche 420 personnes dans 2 usines. Saputo avait lancé une offre publique d’achat le 7 octobre dernier.

Saputo a obtenu le contrôle majoritaire de WBC en mettant la main notamment sur les actions détenues par Bega Cheese (18,8 %) ainsi que celles de Wilson Asset Management (1,15 %). Sa principale rivale, l’Australienne Murray Goulburn, conserve sa participation de 17,7 %. WCB produit entre autres du fromage, du beurre et de l’oléobeurre, du lait, de la crème et des ingrédients laitiers destinés aux marchés intérieur et international.

L’offre de Saputo se situera à terme entre 486 M$ et 518 M$ canadiens, selon le pourcentage d’actions détenues le 4 février prochain.

Un deux pour un!

Saputo, qui fait partie des 10 plus grands transformateurs laitiers au monde, a les reins assez solides pour poursuivre plus d’un lièvre à la fois. Et il ne s’en prive pas! Le géant laitier s’est offert l’entreprise de lait nature de la coopérative Scotsburn, en Nouvelle-Écosse. Scotsburn conserve ses activités de fabrication de crème glacée et autres spécialités glacées. Saputo a versé 61 M$ pour devenir propriétaire des deux usines de transformation du lait nature situées à Sydney, en Nouvelle-Écosse, et à Mount Pearl, à Terre-Neuve. Le chiffre d’affaires du volet lait nature de Scotsburn totalise quelque 160 M$ par an, avec un profit d’environ 8 M$.