fbpx
Walmart a conclu un partenariat avec un important éleveur de bœuf Angus du Texas. Photo : Archives TCN

Walmart a conclu un partenariat avec un important éleveur de bœuf Angus du Texas. Photo : Archives TCN

Percée de Walmart dans l’élevage bovin aux États-Unis

Depuis le début de l’année, le géant du commerce au détail Walmart s’est lancé dans une nouvelle aventure aux États-Unis, celle de s’associer à un grand producteur bovin du Texas, Prime Pursuits. L’entreprise poursuit ainsi le déploiement d’une chaîne d’approvisionnement complète pour ses produits de bœuf Angus.

Ainsi, des steaks et des rôtis de bœuf Angus, dont les bêtes ont été élevées sans hormones, sont maintenant vendus dans quelque 500 magasins Walmart de la Géorgie, de l’Alabama et de la Floride. Walmart compte également dans son giron une usine de transformation de bœuf de même qu’une installation de prêt-à-manger.

« Alors que la traçabilité et la transparence deviennent de plus en plus importantes pour les clients, nous avons prévu entrer dans l’industrie du bœuf en créant un système inégalé qui nous permet d’offrir une qualité et une valeur cohérentes », a déclaré le vice-président de la section viande chez Walmart aux États-Unis, Scott Neal, l’an dernier.

Pareille façon de faire n’est pas dans les plans de Walmart Canada. « Bien que nous n’ayons pas l’intention de poursuivre une initiative similaire au Canada pour le moment, nous examinons continuellement notre modèle d’affaires pour améliorer notre chaîne d’approvisionnement et appuyer les Canadiens et Canadiennes qui travaillent fort et se soucient du prix, de la qualité et de la durabilité », a indiqué le porte-parole de Walmart Canada, Steeve Azoulay, par courriel.

Les Éleveurs de bovins du Québec n’ont pas souhaité commenter l’affaire, estimant qu’il est encore trop tôt pour évaluer les retombées de ce nouveau modèle.