fbpx

Metro cède sa division de services alimentaires

Le Québec vient de perdre un centre décisionnel dans le secteur de la distribution alimentaire.

Metro inc. a annoncé la conclusion d’une entente visant à vendre sa division de services alimentaires Distagro à l’entreprise Sysco Canada qui est basée à Toronto.

Si les autorités réglementaires donnent leur aval, Distagro passera entre les mains de l’entreprise américaine Sysco Corporation. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

La transaction vise le centre de distribution de Boucherville. Ces installations desservent diverses institutions comme des restaurants ou des hôpitaux. Quelque 140 travailleurs changeront donc d’employeur.

Metro continuera toutefois d’exploiter le centre de distribution Distagro de Saint-Jean-Port-Joli qui approvisionne les bannières Marché Ami, Marché Extra, Service, Servi Express et Dépanneur Gem.

Metro affirme vouloir se concentrer sur la croissance de son principal secteur d’activité, soit les magasins d’alimentation et la distribution pharmaceutique. « Distagro n’était pas dans la même dynamique », a commenté Marie-Claude Bacon, porte-parole de Metro. Aucun projet de croissance n’est toutefois annoncé pour le moment.

Le siège social de Sysco est à Houston, mais la division canadienne est déjà présente dans plusieurs villes canadiennes. Sysco Canada comptait 4 000 employés et une flotte de 500 camions avant la transaction en cours. L’entreprise dispose par ailleurs de pas moins de 46 000 employés en Amérique du Nord et est l’un des leaders dans le secteur des plats préparés à l’extérieur de la maison.

Au moment de publier, il n’a pas été possible de savoir comment Distagro va s’intégrer aux activités actuelle de Sysco qui est déjà présent au Québec et si les fournisseurs actuels seront conservés.