fbpx

Les boissons gazeuses taxées en France

Le gouvernement français instaure une nouvelle taxe qui frappe les boissons gazeuses, l’alcool fort et le tabac afin de regarnir les coffres de l’État. La mesure vise également, dans le cas des boissons sucrées, à contrer l’obésité qui aurait connu une progression de 70 % en 12 ans, selon des chiffres obtenus auprès de l’Organisation mondiale de la santé.

Le gouvernement compte gagner 120 millions d’euros avec cette mesure, montant qui sera versé au système de santé.

Mercredi, le premier ministre français François Fillon a déclaré qu’il était « normal de taxer l’alcool, le tabac, et les boissons dans lesquelles on rajoute du sucre », qui sont « à la source de dépenses de santé importantes ».

Ce ne sont pas toutes les boissons qui seront visées, mais uniquement celles avec du sucre ajouté. Les eaux minérales, les boissons avec édulcorants et les jus de fruits sans sucre ajouté seront exemptés de cette taxe.

Selon le journal Libération, le taux de consommateurs de boissons sucrées en France est passé de 19,5 % à 22 % entre 2002 et 2008. Les plus gros consommateurs sont les hommes et surtout les jeunes.

La nouvelle taxe devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2012.