fbpx
Les producteurs ont pu faire la démonstration de leurs produits auprès des acheteurs et des restaurateurs venus assister à la journée de réseautage d’Arrivage. Photo : Geneviève Quessy

Les producteurs ont pu faire la démonstration de leurs produits auprès des acheteurs et des restaurateurs venus assister à la journée de réseautage d’Arrivage. Photo : Geneviève Quessy

Le réseau d’Arrivage s’agrandit

Arrivage, cet organisme créateur de circuits courts entre petits producteurs, restaurateurs et épiciers, a doublé le nombre de ses membres dans la dernière année et s’apprête à faire le lancement d’une plateforme améliorée.

C’est le bilan réjouissant qui a été dévoilé aux membres du réseau, réunis pour une deuxième journée annuelle de réflexion et de réseautage, le 17 février.

« Dans les derniers six mois, le réseau a pris beaucoup d’ampleur. Nous sommes rendus à 250 producteurs de partout au Québec et à environ une centaine d’acheteurs », souligne Éva Franc, coordonnatrice du réseau producteurs et chefs.

Fondé fin 2017, Arrivage offre aux producteurs agricoles et acheteurs, restaurateurs et épiciers l’usage d’une plateforme en ligne qui leur permet de négocier directement entre eux. Chaque producteur peut y inscrire ses produits en fonction de leur disponibilité durant l’année.

Toujours désireuse d’améliorer le système qu’elle a instauré, l’équipe d’Arrivage prévoit la mise en ligne d’une nouvelle plateforme améliorée plus tard au printemps. « C’est surtout le côté administratif qui sera amélioré, avec l’objectif de faire toujours épargner plus de temps aux restaurateurs qui n’en ont pas à perdre en formalités administratives », ajoute Mme Franc.

Extension du réseau

Une autre réflexion est en cours chez Arrivage. « On aimerait trouver des solutions au niveau d’une logistique de transport afin d’inciter les producteurs éloignés, qui ne peuvent pas faire de livraison à Montréal, à participer quand même. Les producteurs qui souhaiteraient s’ajouter peuvent toujours s’inscrire en allant directement sur notre page arrivage.com », précise la coordonnatrice. 

Gardiens de semences

L’Opération gardiens de semences est toujours en cours. Celle-ci permet à des restaurateurs et à des producteurs de parrainer des semenciers en choisissant des semences rares ou ancestrales à partir d’un catalogue. Ainsi, un restaurant peut, par exemple, commander un certain nombre de tomates à partir de ce catalogue, lesquelles seront cultivées expressément pour lui. Arrivage souhaite par cette initiative contribuer à la sauvegarde de la biodiversité.