fbpx
Le projet Laiterie Lampron servira à livrer des bouteilles de lait frais biologique directement aux consommateurs à l’aide de machines distributrices. Crédit photo : Laiterie Lampron

Le projet Laiterie Lampron servira à livrer des bouteilles de lait frais biologique directement aux consommateurs à l’aide de machines distributrices. Crédit photo : Laiterie Lampron

Le laitier virtuel à nos portes

Le commerce en ligne n’a plus de limites! Après les biens de consommation courants, voilà que les cyberacheteurs pourront commander leur lait embouteillé et pasteurisé dans le confort de leur foyer, sur le Web.

Le projet développé par la Ferme Y. Lampron et Fils, de Saint-Boniface en Mauricie, combine la bonne vieille pinte de lait en verre avec le concept du « laitier 2.0 ». Plus précisément, l’entreprise vendra son lait biologique embouteillé et pasteurisé par l’entremise d’une plateforme en ligne et de machines distributrices. Ces MilkMachines livreront le lait dans des bouteilles en verre d’une capacité d’un litre. Les bouteilles seront consignées.

Les consommateurs pourront s’abonner au service à l’aide d’une application mobile. Cette MilkApp permettra de créer un compte, d’acheter des bouteilles ou des abonnements de lait, d’accéder à un code QR et de trouver l’emplacement d’une distributrice. Une fois à la MilkMachine, l’abonné pourra numériser son code QR, remplir ses bouteilles et rapporter celles qui auront été utilisées.

En plein chantier

La Ferme Y. Lampron compte quelque 200 vaches laitières qui produisent en moyenne un peu plus de 9 000 kg de lait biologique par année. Les frères Pierre, Daniel et Alexandre dirigent l’entreprise de 7e génération. C’est Guillaume Béland, un ami d’Alexandre, qui a semé l’idée du « laitier 2.0 », qui vise à séduire les amateurs d’achat local, directement du producteur, et du zéro déchet.

À l’heure actuelle, le projet commence à se concrétiser. Les associés s’affairent à développer toute la plateforme Web. De plus, deux machines distributrices ont été commandées. Les entrepreneurs espèrent démarrer le tout en juin prochain. Les premières machines seront installées en Mauricie. Le site Web laiterielampron.com est déjà en ligne.

Pour Alexandre Lampron, ce projet permettra à l’exploitation de diversifier ses activités et de se rapprocher du consommateur. Au départ, la laiterie ne valorisera qu’une petite partie de la production de la ferme, a-t-il expliqué à La Terre. L’agriculteur souhaite toutefois que l’idée en inspire d’autres.

La Ferme Y. Lampron vendra du lait biologique embouteillé par l’entremise d’une plateforme en ligne et de machines distributrices. Sur la photo : Guillaume Béland et Alexandre Lampron. Crédit photo : Gracieuseté d’Alexandre Lampron

La Ferme Y. Lampron vendra du lait biologique embouteillé par l’entremise d’une plateforme en ligne et de machines distributrices. Sur la photo : Guillaume Béland et Alexandre Lampron. Crédit photo : Patrick Vaillancourt, Hebdo du Saint-Maurice