fbpx

Le début de la fin pour les OGM?

Whole Foods Market obligera ses fournisseurs à indiquer la présence d’OGM dans leurs aliments.

La chaîne d’alimentation américaine pose ainsi un geste important en ce qui a trait à l’étiquetage des organismes modifiés génétiquement et ses fournisseurs auront cinq ans pour s’y conformer.

Le système d’étiquetage concernera tous les aliments non périssables, mais aussi les viandes et les produits laitiers. Le consommateur pourra y lire « contient des OGM » ou « pourrait contenir des OGM ».

La chaîne désire ainsi offrir une transparence complète concernant la présence d’OGM; une préoccupation grandissante pour ses consommateurs.

À cet effet, Whole Foods Market, qui a ouvert huit succursales au Canada (aucune au Québec), affirme que les ventes sont présentement 15 à 30 % plus élevées pour les aliments étiquetés comme étant sans OGM.

Cette tendance pourrait s’accroître lors des prochaines années, et la chaîne espère que ce mode d’étiquetage obligatoire augmentera le nombre d’aliments ne contenant pas d’OGM.