fbpx

L’AgroGuide : nouvel « outil » pour produire et transformer

Au moment où Québec jongle avec les moyens à prendre pour donner plus de tonus au secteur agroalimentaire, une première initiative visant à stimuler les projets d’investissement dans cette industrie vient de voir le jour à Laval avec le lancement de l’AgroGuide.

« Nous voulions répondre aux questions des producteurs agricoles, ainsi que des transformateurs alimentaires, qui souhaitent se diversifier en testant de nouveaux segments de marché », explique Nancy Guay, directrice de l’AGROPÔLE, à Laval.

Elle croit que ce guide interactif — qu’on peut consulter sur le site de Laval TECHNOPÔLE (www.lavaltechnopole.com/agroguide) – pourrait devenir un outil de référence sur les questions touchant le financement, les permis, le positionnement, la promotion.

« Nous avons rassemblé toutes les informations pertinentes en un seul endroit, sur un site unique, pour faciliter la tâche aux producteurs et transformateurs », souligne-t-elle.
Elle croit savoir que ce « nouveau conseiller en transformation alimentaire » est une première au Québec, dans la forme et dans le contenu. « Ça nous a demandé une année complète pour tout regrouper », dit Nancy Guay.

La directrice de l’AGROPÔLE s’attend par ailleurs à ce que le site virtuel de l’AgroGuide connaisse un haut de taux de consultation. Mais elle souhaite aussi que cela donne envie aux producteurs de foncer et d’innover.
« Nous avons besoin de la multifonctionnalité pour développer notre industrie agroalimentaire sur le territoire lavallois », fait-elle valoir.
À Laval, on dénombre 121 fermes et près d’une centaine d’entreprises de transformation alimentaire.