fbpx
Le Grand Marché de Québec ouvrira ses portes le 14 juin.

Le Grand Marché de Québec ouvrira ses portes le 14 juin.

Grand Marché de Québec : les producteurs de la région fin prêts pour l’ouverture

Le Grand Marché de Québec ouvrira ses portes le 14 juin prochain à quelques mètres du Centre Vidéotron, et avec lui, 80 étals occupés par des producteurs de la région.

Suzie Marquis fait partie du lot. Selon cette productrice de l’Île-d’Orléans qui vendait jusqu’ici ses produits au Marché du Vieux-Port, le changement de site fera du bien à plusieurs commerçants. « On est très excités, a-t-elle confié en entrevue à La Terre. J’ai bon espoir que ça fonctionne bien. » La productrice occupera ses étals durant huit mois. Elle vendra d’abord des fleurs, puis des légumes, des fines herbes et des pommes au fil de la saison, occupant jusqu’à neuf emplacements.

Benjamin Giguère, de la Ferme Sacréfils située à Saint-Jacques-de-Leeds, profitera aussi d’un espace au Grand Marché à raison de quatre jours par semaine. Ce sera l’occasion pour lui d’écouler une toute première production maraîchère, composée de différentes variétés de champignons, de fleurs comestibles, de légumes et de petits fruits. « C’est surtout l’aspect nouveauté qui m’a incité à louer un étal », confie le producteur de 21 ans.

Un point de vente pour Productions horticoles Demers

L’intérieur du Grand Marché comportera aussi un espace permanent réservé à la vente de fruits et de légumes. Ce sont Les Productions horticoles Demers qui tiendront les commandes. L’entreprise de Lévis, qui produit autant en serre qu’en champs, limitait jusqu’ici ses ventes directes à son seul kiosque de l’arrondissement Saint-Nicolas, à Lévis.

« On souhaitait avoir un point de vente sur la Rive-Nord, explique Christian Laroche, gérant aux Productions horticoles Demers. Lorsque l’occasion de s’installer au Grand Marché est venue, on a tout de suite embarqué dans le projet parce qu’on y croit. »

Et ils semblent nombreux à y croire, selon Daniel Tremblay, directeur général de la Coopérative des horticulteurs de Québec, l’organisme qui gère le Grand Marché. « À moins d’un mois avant l’ouverture, il reste seulement quelques étals de disponibles », dit-il.

Des 80 emplacements mis à la disposition des producteurs maraîchers, 56 seront installés à l’intérieur, tandis que les 24 autres seront protégés par des auvents à l’extérieur. Si ces emplacements seront principalement occupés par des producteurs de la Communauté métropolitaine de Québec, une place sera aussi faite aux producteurs qui viennent des régions avoisinantes. « On n’est pas exclusifs », ajoute M. Tremblay.