fbpx

Du sirop à récupérer chez l’Oncle Sam

Les enquêteurs de la Sûreté du Québec (SQ) chargés d’élucider le vol historique de 20 M$ de sirop d’érable ont effectué récemment des « visites de courtoisie » chez certains transformateurs aux États-Unis.

De source sûre, la Terre a appris que les enquêteurs y ont trouvé une quantité importante de sirop d’érable relié au vol de huit millions de livres dans un entrepôt de Saint-Louis-de-Blandford, dans les Bois-Francs. Toutefois, les limiers de la SQ ont été incapables de saisir ce sirop pour le ramener au Québec.

Selon l’information obtenue, les autorités américaines auraient refusé à la Sûreté du Québec de reprendre ce sirop d’érable sous prétexte que cela « fragiliserait les entreprises américaines ».

Des démarches sont actuellement effectuées afin de certifier l’origine du sirop découvert chez nos voisins du Sud.

Enfin, une trentaine de barils de sirop ont été trouvés en Ontario. Ils sont rentrés au Québec au cours des derniers jours.