fbpx
Dans son entreprise Violon et champignon, l’agronome Vincent Leblanc fait notamment la culture et la vente de champignons de même que la préparation en laboratoire et la vente de mycélium.

Dans son entreprise Violon et champignon, l’agronome Vincent Leblanc fait notamment la culture et la vente de champignons de même que la préparation en laboratoire et la vente de mycélium.

Cinq exemples de l'engouement pour les champignons forestiers

Des entreprises savent tirer profit de l’engouement pour les champignons forestiers et autres produits forestiers non ligneux.

Gourmet sauvage    gourmetsauvage.ca
Pionnier dans le domaine de la transformation des plantes sauvages, Gérald LeGal offre depuis 27 ans des ateliers de gastronomie forestière. Son entreprise est établie sur des terres publiques à Saint-Faustin–Lac-Carré dans les Laurentides où des sentiers et divers aménagements ont été réalisés pour accueillir les visiteurs. Certains des 70 produits de l’exploitation sont vendus aux États-Unis et en Europe. 

Abbaye Val Notre-Dame    abbayevalnotredame.ca 
À Saint-Jean-de-Matha, dans Lanaudière, les moines de l’Abbaye Val Notre-Dame savent depuis longtemps exploiter les produits de la forêt qu’ils transforment et mettent eux-mêmes en marché à leur boutique. Ils offrent aussi un programme d’activités comportant notamment des ateliers d’initiation aux champignons sauvages et à leur préparation. 

Gaspésie sauvage produits forestiers    gaspesiesauvage.com
À Douglastown, en Gaspésie, l’entreprise a été créée par le couple belge Gérard Mathar et Catherine Jacob. Ils récoltent les champignons de leur forêt qu’ils transforment et mettent en marché de même que ceux fournis par d’autres cueilleurs. Ils approvisionnent notamment la microdistillerie gaspésienne O’Dwyer, productrice du gin Radoune élaboré à partir de quatre variétés de champignons.

Amyco champignons sauvages    amyco.ca
Il y aura 10 ans cette année que le biologiste Anthony Avoine a lancé Amyco, dans Charlevoix. Il y propose des ateliers d’initiation à la cueillette et à la dégustation des champignons sauvages et offre plusieurs variétés de champignons déshydratés et autres produits de la forêt.

Violon et champignon    violonetchampignon.com
Dans son entreprise de Sainte-Lucie-des-Laurentides, l’agronome Vincent Leblanc fait notamment la culture et la vente de champignons de même que la préparation en laboratoire et la vente de mycélium. Il offre également des ateliers de formation en culture de champignons forestiers et mène plusieurs projets de recherche et d’expérimentation. 

VOIR AUSSI
Le grand potentiel touristique des champignons sauvages
Le mycotourisme attire les visiteurs
Le modèle espagnol séduit