fbpx
Un tout nouveau programme de reconnaissance vise à inciter les institutions à mettre les Aliments du Québec au menu de leurs services alimentaires. Crédit photo : Aliments du Québec

Un tout nouveau programme de reconnaissance vise à inciter les institutions à mettre les Aliments du Québec au menu de leurs services alimentaires. Crédit photo : Aliments du Québec

Les aliments du Québec en vedette! 

Équiterre et Aliments du Québec lancent une toute nouvelle reconnaissance pour amener plus d’aliments locaux au menu des institutions du Québec.

Le programme Aliments du Québec au menu – Volet institutionnel vise à reconnaître les efforts des écoles, des hôpitaux, des centres d’hébergement et autres institutions en matière d’approvisionnement local et de les inciter à augmenter progressivement leurs achats de produits locaux, indique Murielle Vrins, chargée de projet en alimentation institutionnelle chez Équiterre.

Ce lancement fait suite à un projet-pilote qui s’est déroulé en collaboration avec 26 institutions partenaires, soit 4 du domaine de la santé, 2 services de garde, 5 établissements scolaires primaires et secondaires, 7 établissements d’éducation supérieure de même que 8 entreprises ou institutions publiques. Parmi ces 26, on compte Pratt & Whitney Canada, la Régie de l’assurance maladie du Québec, la Fédération des Caisses Desjardins du Québec, Agropur, l’Union des producteurs agricoles, l’Hôpital de Montmagny et Bombardier Transport. Au total, les 26 institutions offrent plus de 15 000 repas par jour.

Envol

Après ce projet-pilote fructueux, Aliments du Québec au menu – Volet institutionnel est maintenant prêt à être déployé dans les services alimentaires des centres d’hébergement, des garderies, des écoles, des universités et des entreprises. Deux options de reconnaissance sont offertes. La première porte sur l’offre de plats de provenance québécoise. Pour obtenir cette reconnaissance, un plat doit être composé d’un minimum de 50 % d’ingrédients d’origine québécoise. La seconde reconnaissance souligne les efforts menés pour s’approvisionner en aliments québécois. Pour cette reconnaissance, les achats totaux des aliments commandés annuellement par le service alimentaire sont évalués. Tout approvisionnement de 51 % et plus d’aliments locaux est reconnu comme majoritairement québécois.

« Ce programme de reconnaissance permet de soutenir l’économie québécoise en s’approvisionnant auprès d’entreprises d’ici, mais également d’augmenter les ventes des institutions ou services alimentaires, car il existe un intérêt marqué de la part des consommateurs lorsqu’un plat est reconnu Aliments du Québec », explique pour sa part Marie Beaudry, directrice générale d’Aliments du Québec.

Une carte interactive des établissements participant au programme de reconnaissance est disponible à alimentsduquebecaumenu.com.

Une carte interactive permet de localiser les établissements participant au programme de reconnaissance Aliments du Québec au menu. Crédit photo : Aliments du Québec

Une carte interactive permet de localiser les établissements participant au programme de reconnaissance Aliments du Québec au menu. Crédit photo : Aliments du Québec