Agropur se retire d’Argentine

Agropur a décidé de cesser ses activités de transformation en Argentine et de mettre en vente sa participation dans la coentreprise La Lacteo.

Après analyse, Agropur a en effet conclu que sa présence dans ce pays ne cadrait plus avec sa stratégie internationale.

La coopérative justifie sa décision notamment par la conjoncture économique qui prévaut en Argentine et par les capitaux importants requis pour atteindre la rentabilité souhaitée. Agropur a procédé à une dévaluation de 9,1 M$ de son placement dans La Lacteo dans les résultats financiers du troisième trimestre.

Dans son rapport annuel 2011, Agropur signalait que les résultats financiers de La Lacteo « demeurent moindres que ceux anticipés ». La coopérative continuait cependant « de croire au potentiel d’affaires de l’Amérique du Sud, qui constitue une zone de production laitière parmi les plus compétitives à l’échelle mondiale et une plateforme de choix pour exporter des produits laitiers sur les marchés internationaux ».

Agropur y évoquait un projet d’implantation d’usine qui serait réalisé en collaboration avec Adecoagro et dont la première phase serait de 100 M$ afin d’atteindre « la masse critique et la flexibilité suffisantes pour permettre la rentabilité souhaitée et pour saisir pleinement les occasions d’affaires des marchés intérieur et international ».

Après 9 mois

Agropur affiche des ventes de 2,67 G$ après neuf mois d’opération en 2012, en hausse de 103 M$ sur l’année précédente. L’excédent net pour cette période, à 113 M$, est toutefois en baisse de 21 M$ par rapport à l’an dernier. Au cours de ces neuf mois, l’avoir d’Agropur a progressé de 76 M$ pour s’établir à 916 M$.