fbpx
Le comité de sélection de Denis, composé de ses cousines, Johanne et Christine, Jacques, son cuisinier et confident, de même que ses enfants, Janyka et Danyk. Photos : Gracieuseté de Bell Média

Le comité de sélection de Denis, composé de ses cousines, Johanne et Christine, Jacques, son cuisinier et confident, de même que ses enfants, Janyka et Danyk. Photos : Gracieuseté de Bell Média

Les candidats ont déjà leur top 1

La 10e saison de L’Amour est dans le pré a pris d’assaut les ondes de Noovo, le 13 janvier, et le premier épisode de la saison nous aura permis d’en apprendre un peu plus sur les candidats de cette année qui ont d’ailleurs tous déterminé leur top 1, avant même le speed dating!

Tout d’abord, Marika veut un homme entreprenant, mais surtout sportif. Pas un gars qui pratique un sport seulement. Non. Il doit pratiquer ou aimer tous les sports, en particulier le volleyball, critère non négociable. La jeune femme est déterminée et sait ce qu’elle veut. Elle a identifié son top 1 : André, un camionneur de Magog, polyvalent dans tous les sports, qui fait l’unanimité auprès de ses amies. André est toutefois suivi de très près par Éric, un estimateur en construction, originaire de Saint-Gabriel-de-Brandon, dans Lanaudière, et sportif à souhait. 

Originaire de Montréal et père d’un petit garçon de deux ans, Joé rêve d’autosuffisance et d’une grande famille. Il préfère visiblement la vie à l’ancienne et travaille avec des chevaux plutôt que des tracteurs. Les candidates qui avaient écrit des lettres à la main partaient déjà avec un avantage. Selon ses dires et ceux de ses amis, si une candidate avait écrit sa lettre avec une plume, elle aurait eu droit à une demande en mariage illico! Son top 1 : Andréanne. Elle pratique l’équitation depuis qu’elle est toute jeune et souhaite fonder une grande famille. Comme il fait tout lui-même, il a aussi été séduit par Marie-Pier, une candidate qui fabriquait notamment ses propres savons.

Joé travaille à l’ancienne et cherche une fille qui embarquera à fond dans son mode de vie.

Joé travaille à l’ancienne et cherche une fille qui embarquera à fond dans son mode de vie.

Denis, 53 ans, premier candidat franco-ontarien de la série, avait réuni un comité dont chaque membre avait le mandat d’évaluer les lettres de ses prétendantes sur une échelle de 0 à 10, à savoir si elles étaient compatibles avec Denis. Tout ça, sans regarder les photos bien sûr. Heureusement pour lui, les cinq membres du comité ont tous sélectionné les cinq mêmes prétendantes : Anne, Marie-Christine, Marie-Anne, Nathalie et Nancy. Du lot, Denis a beaucoup d’attentes envers Anne, qui lui ressemble pratiquement sur tous les points.

D’aussi loin qu’il se rappelle, Luka a toujours su qu’il voulait vivre à la ferme. L’agriculteur de 24 ans a fait son coming out à 20 ans. Avec l’aide de sa sœur et de ses amies, il a tenté de trouver le prétendant idéal pour lui, avec qui former son « dream team ». On lui souhaite de trouver son homme idéal parmi Jay, son top 1, Yan, Gabriel, Samuel et Alex.

Finalement, Marc-Antoine, 31 ans, de Saint-Aimé, en Montérégie, redoute déjà le moment où il devra dire non et ainsi faire de la peine aux prétendantes qui ne seront pas retenues. Marc-Antoine n’a pas vraiment de critères précis pour ses prétendantes. Pour lui, c’est une question de feeling. Reste à voir qui de Annabelle R., son top 1 pour l’instant, Annabelle B., Mélanie, Alexandra ou Constance lui fera vivre le plus d’émotions.

On se retrouve la semaine prochaine pour le speed dating !