fbpx
Le courant passe entre Chanel et Simon. Tellement qu’il en perd un peu ses moyens et n’a plus l’impression d’être mâle alpha. Crédit photo : Gracieuseté de V

Le courant passe entre Chanel et Simon. Tellement qu’il en perd un peu ses moyens et n’a plus l’impression d’être mâle alpha. Crédit photo : Gracieuseté de V

Quand Simon, le «mâle alpha», perd ses moyens

Le quatrième épisode de L’Amour est dans le pré nous aura donné son lot d’émotions. Du drame, du malaise et des rires, mais ce qu’on retient, c’est que l’amour s’installe déjà dans le cœur de certains agriculteurs.

Douche froide à Sainte-Martine, quand Marco a candidement avoué au dîner que Marie-Ève était jusqu’à maintenant sa préférée. Juste comme ça, pour être honnête. Ouf! Il fallait voir la face des deux autres… Même Marie-Ève, qui ne le savait pas non plus, cachait mal son malaise à l’écran.

Déjà que Marco avait refroidi Aimélie en mettant les points sur les i plus tôt dans l’épisode pendant l’activité d’installation d’une clôture; ç’a été le coup fatal. Celle à qui l’on reprochait d’essayer un peu trop a bien tenté de se justifier au dîner, mais finalement, elle a décidé de se retirer et de prendre un peu de temps pour réfléchir. C’est trop pour moi, comme dirait l’autre.

Toujours en Montérégie, le doux parfum de l’amour s’installe chez Simon, à Granby. Il le « feel vraiment » avec Chanel, même s’il ne se sent pas comme un « mâle alpha » à ses côtés. Pas bon pour mon pool, mais tant mieux pour lui. Il est aussi très attiré par Alexandra et croit ne développer que des sentiments amicaux envers Roxanne. Tout peut encore changer, mais je pense qu’il a fait ses choix.

Jean-Christophe était bien heureux de montrer à Frédérique son « invention » pour ramasser les cerises de terre. Crédit photo : Gracieuseté de V

Jean-Christophe était bien heureux de montrer à Frédérique son « invention » pour ramasser les cerises de terre. Crédit photo : Gracieuseté de V

Quand j’ai vu Jean-Christophe inviter Geneviève à une petite activité près de la rivière au milieu des canards, j’ai cru qu’on allait assister à une partie de chasse. Mais non, il n’y avait pas de fusil ni de flèches, juste un tête-à-tête. Mais c’est qu’il est vraiment marrant ce Jean-Christophe! Il a une répartie à tout casser qui donne de la bonne télé. Et patenteux en plus. Il fallait voir son invention pour ramasser ses cerises de terre. Une sorte de filet qui empêche les fruits de tomber sur le sol. Plus besoin de se pencher. Parfait pour améliorer sa posture, ça!

Le cœur de William penche pour Magalie. Pas étonnant qu’il l’ait invitée pour un tour de tracteur. Crédit photo : Gracieuseté de V

Le cœur de William penche vers Magalie. Pas étonnant qu’il l’ait invitée à faire un tour de tracteur. Crédit photo : Gracieuseté de V

Ça avance plus lentement dans le Bas-Saint-Laurent. William prend son temps avec chacune des filles. C’est Magalie qui est en avance jusqu’à présent. Pas étonnant qu’il l’ait invitée pour un tour de tracteur.

Anik devra choisir entre sa carrière militaire ou Maxime. Un choix qui la bouleverse. Crédit photo : Gracieuseté de V

Anik devra choisir entre sa carrière militaire et Maxime. Un choix qui la bouleverse. Crédit photo : Gracieuseté de V

En Abitibi, il y a eu des larmes et du drame cette semaine. Anik réalise qu’advenant une relation sérieuse avec Maxime, il faudrait qu’elle abandonne sa carrière militaire et qu’elle déménage; bref, qu’elle quitte sa vie et s’en refasse une nouvelle en Abitibi. En même temps, elle se dit que de s’arrêter à tout ça la ferait peut-être passer à côté du gars extraordinaire qu’est Maxime. Selon moi, c’est le genre de questions que tu te poses AVANT d’être rendu là. Parce que pendant ce temps, Audrey et Mireille gagnent des points et se rapprochent du beau blond, un câlin à la fois.

Aurons-nous bientôt droit à un premier baiser? C’est un peu tôt pour le dire, mais si Cupidon frappe, ce sera peut-être chez Simon. La seule façon de le savoir est de ne pas manquer le prochain épisode!