fbpx
La palme du premier baiser de la saison revient à Bobby et Valérie. Photo : Noovo

La palme du premier baiser de la saison revient à Bobby et Valérie. Photo : Noovo

L’amour prend vie à Howick

Ça aura pris du temps, mais on a finalement eu droit à une belle dose d’amour à L’amour est dans le pré, et ça s’est passé à Howick, entre Bobby et Valérie. 

C’est donc Bobby qui remporte la palme du premier baiser de la saison. Bon, comme j’avais choisi Alexandra, c’est sûr que je perds un point dans mon pool, mais je suis quand même très heureux pour les tourtereaux. Le but, c’est de trouver l’amour, non?

C’est d’ailleurs Valérie qui a fait les premiers pas, si on veut, en mentionnant qu’elle se sentait bien avec lui, que ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas ressenti ce genre d’émotions et qu’elle avait donc le goût de l’embrasser, mais qu’elle se retenait. Pas plus fou qu’un autre, Bobby a bien compris que c’était là que ça se passait et lui a mentionné, à son tour, que lui n’avait jamais ressenti quelque chose comme ça. Et voilà! Ça finit bien la semaine à la ferme pour Bobby qui, un peu plus tôt, avait choisi d’annoncer à Christine, sa troisième prétendante, que l’aventure prenait fin pour elle. 

Marc-Antoine, le prochain ?

Qui seront les prochains à s’échanger un baiser? Je dirais Marc-Antoine et Laurence. Ça a passé bien près, deux fois plutôt qu’une, surtout dans la grange après que Marc-Antoine lui ait annoncé qu’il irait la visiter chez elle, mais il reste encore une petite gêne à dissiper chez le candidat. Marc-Antoine a tout de même tenu la main de Laurence en lui expliquant les raisons qui l’ont poussé à la choisir. Lentement, mais sûrement, il y a quelque chose qui se bâtit entre les deux et c’est agréable à voir. On les sentait heureux et le cœur léger. Ça devait faire du bien à Marc-Antoine après qu’il ait dû annoncer à Casandra que l’aventure était terminée pour elle.

Marc-Antoine et Laurence continuent de s’apprivoiser. La prétendante était très heureuse d’apprendre que le candidat irait la visiter chez elle.

Marc-Antoine et Laurence continuent de s’apprivoiser. La prétendante était très heureuse d’apprendre que le candidat irait la visiter chez elle.

Mais que faut-il à Gabrielle?

Pauvre Guillaume! Il en pince vraiment pour Gabrielle, mais il ne sait plus trop comment s’y prendre. Et remarquez que je ne saurais plus trop quoi faire moi non plus si j’étais à sa place. Mais que faut-il de plus à Gabrielle pour qu’elle y mette un peu du sien? S’il lui dit qu’il veut l’embrasser, c’est trop rapide. S’il est plus calme, il n’est pas assez démonstratif. Cette fois encore, il lui a répété qu’elle était son coup de cœur depuis le jour 1 et que ça n’avait jamais changé. Sa réponse? « Je le comprends, mais je ne le ressens pas dans les petites choses. » Honnêtement, dans ce cas-ci, je pense que ça serait maintenant à Gabrielle de faire un petit bout de chemin pour aller retrouver Guillaume. C’est elle, la prétendante, après tout. Elle pourrait y mettre un peu du sien plutôt que de se laisser désirer. 

Anne-Sophie a dit au revoir à Gabriel, un prétendant qui lui ressemblait un peu trop, selon ses dires.

Anne-Sophie a dit au revoir à Gabriel, un prétendant qui lui ressemblait un peu trop, selon ses dires.

Les filles ont choisi

Plus de suspense chez Anne-Sophie et Élisabeth qui ont, à tour de rôle, annoncé à l’un de leurs prétendants que l’histoire n’irait pas plus loin. D’abord, Anne-Sophie a dit au revoir à Gabriel, un prétendant qui, selon ses dires, lui ressemblait peut-être « un peu trop » et donc ne la « complète » pas. Gabriel a quand même bien encaissé l’annonce, même si ça a l’air d’avoir eu l’effet d’un coup de pelle au visage.   

Chez Élisabeth, c’est Michaël qui a dû faire ses valises et retourner chez lui. Les carottes étaient déjà pas mal cuites pour lui depuis la semaine précédente, mais maintenant, c’est officiel.

La semaine à la ferme se conclura dans le prochain épisode et on passera ensuite à la deuxième étape de l’aventure : les visites chez les prétendants. On se croise les doigts pour qu’il y ait d’autres rapprochements!