fbpx

8 finalistes en vue de la 8e saison

Les huit finalistes en lice pour participer à la 8e saison de L’amour est dans le pré ont été dévoilés. Seulement cinq d’entre eux se retrouveront toutefois au petit écran des Québécois à l’hiver 2020 sur les ondes de V Télé.

Cette année, c’est Nicolas, de Saint-Anselme, dans Chaudière-Appalaches, qui se démarque des autres candidats du haut de ses 57 ans. Père de cinq enfants, dont deux couples de jumeaux, le producteur laitier et entrepreneur de travaux à forfait est également grand-papa.

L’unique candidate féminine, Véronique, 28 ans, est une productrice maraîchère et horticole de Sainte-Madeleine, en Montérégie. Cette région est particulièrement à l’honneur puisque la moitié des finalistes y demeurent. C’est le cas d’Alexandre, un producteur laitier de 22 ans de Saint-Charles-sur-Richelieu, d’Hugues, 36 ans, un vigneron et producteur de cidre de Rougemont, ainsi que de Philippe, 23 ans, un producteur maraîcher, porcin et acéricole de Mont-Saint-Grégoire. Les trois autres candidats sont Jayson, 28 ans, un producteur de grandes cultures de Princeville dans la région du Centre-du-Québec, Simon, 29 ans, un producteur maraîcher et acéricole de L’Île-d’Orléans dans la Capitale-Nationale, et Rémy, 30 ans, un producteur laitier de Sainte-Agathe-de-Lotbinière, dans la région de la Chaudière-Appalaches.

Pour consulter leur profil complet : bit.ly/2J965GT.