Crédit photo : Shutterstock.com

Crédit photo : Shutterstock.com

Prendre le temps… de prendre le temps

Dans le milieu agricole, on entend souvent dire : « Je ne peux pas, je n’ai pas le temps. » Il est vrai que le travail d’agriculteur ou d’agricultrice est de plus en plus demandant. De nos jours, il y a beaucoup plus de paperasse à remplir, de normes à respecter, de niveaux de performance à atteindre, de contraintes environnementales à respecter, et ce, tout en faisant bonne figure auprès des familles urbaines. 

Au travers de tout cela, on veut passer du temps avec sa famille, être un bon parent et une bonne conjointe ou un bon conjoint pour sa douce moitié. Mais où est la place réservée pour soi, pour s’occuper de soi, de son bien-être et de sa santé mentale?

coeur_ouvert_bourgoinÊtre parfait partout, en tout et tout le temps relève de l’impossible. C’est pourtant ce que visent certains agriculteurs et agricultrices avant de réaliser qu’ils sont extrêmement épuisés. Qui dans le milieu agricole n’a jamais dit ou entendu dire : « Je ne peux pas prendre congé. Je n’ai personne pour faire l’ouvrage à ma place. » En effet, dans ce milieu, il n’est pas rare d’être à bout de souffle. 

Réaliser qu’on est fatigué n’est pas un signe de faiblesse, mais plutôt un signal d’alarme, un gros bouton panique qui flashe pour nous convaincre de prendre du temps pour soi. 

Un investissement pour l’entreprise

Mais comment prendre du temps pour soi tout en ayant constamment en tête le bon fonctionnement de l’entreprise agricole? Est-ce possible de prendre du temps pour soi dans cette réalité qui avance à la vitesse grand V? La réponse est oui! Mais comment y arriver? 

L’important est de garder en tête qu’une entreprise en santé commence par un capitaine en santé. Il faut voir cet aspect comme un investissement pour soi, pour l’entreprise, pour le bien-être humain. Il faut prendre le temps : prendre le temps de sortir de sa ferme pour voir le problème sous un autre angle et y apporter des modifications bénéfiques par la suite. 

Bien sûr, cela ne se fera pas sans effort et cela peut prendre du temps. Écoutez-vous, évadez-vous en famille et sortez de votre quotidien. Changer d’air vous permettra de voir vos actifs différemment, avec un autre regard. Osez appeler un ami ou un membre de la famille que vous avez négligé ces dernières années. Prenez le temps de donner de vos nouvelles à un être cher à vos yeux. Parler ne peut que vous faire du bien et changera votre vision du travail, de la vie. Prenez congé d’une traite ou deux sans le voir comme une dépense, mais bien comme un gain pour l’entreprise. Allez marcher en forêt, dans votre bois ou même au centre-ville. Surprenez-vous à faire autre chose que de l’agriculture l’espace de quelques heures.  

Vous serez un meilleur parent, un meilleur associé, un meilleur conjoint ou une meilleure conjointe, un meilleur fils ou une meilleure fille, car vous miserez sur ce qui est le plus important à la ferme : VOUS. Faites de vous-même votre priorité et tout le monde en sortira gagnant et heureux.

Finalement, l’important est de savoir s’arrêter pour mieux repartir. Les congés, les vacances, les moments de détente sont importants, mais encore faut-il les prendre. Il n’est pas nécessaire de partir une semaine dans le Sud pour décrocher. Après tout, une soirée cinéma ou une bonne assiette au restaurant à l’occasion n’a jamais tué personne. Et si on prenait le temps…