fbpx
Photo : Shutterstock.com

Photo : Shutterstock.com

Comment mieux gérer la critique

Le problème avec les relations humaines est qu’elles sont souvent teintées de l’expérience de vie passée de chacun. L’interprétation des choses est courante et fait partie, bien malgré nous, de notre quotidien. Lorsque l’émotion s’y mélange, c’est là que peut arriver une spectaculaire explosion.

Œuvrer à la ferme donne lieu à des échanges avec les autres, mais aussi aux fameuses critiques. Celles-ci, bien qu’elles soient difficiles à accepter, sont inévitables.

Voyons comment les formuler adéquatement, mais également comment bien les recevoir. Tout se dit, mais il y a une façon de le faire. Voici quelques trucs pour vous aider à émettre vos critiques de façon constructive.

  • Choisissez le bon moment et le bon endroit. Ce conseil amènera grandement à faire ressortir l’aspect positif de vos commentaires, surtout si vous souhaitez qu’ils soient bien accueillis par votre interlocuteur. Évitez notamment l’heure du train ou les moments de surcharge de travail. Demandez à l’autre s’il est disponible pour parler après « l’ouvrage aux champs ».
  • Prenez le temps de regarder la personne dans les yeux. Cela permettra à vos propos d’être mieux reçus.
  • Soyez honnête. Il est important de ne pas exagérer les faits ou les événements sur lesquels vous voulez revenir.
  • Nommez votre intention. Avant de formuler vos commentaires, il vaut mieux préciser l’intention derrière le message. Rappelez-vous qu’une critique constructive vise l’amélioration d’un comportement et non pas la destruction de l’autre. Par exemple : « Je veux te dire quelque chose pour préserver notre relation au travail et l’harmonie dans l’entreprise agricole. »
  • Choisissez un ton de voix neutre et calme ainsi que les bons mots. Évitez les cris et les insultes pour assurer une meilleure réception de vos propos.
  • Expliquez comment vous percevez le problème. Formulez de façon claire et précise vos commentaires. Par exemple : « J’aimerais savoir si j’y suis pour quelque chose. Tu ne m’as pas parlé durant la traite. Es-tu fâché contre moi? »
  • Proposez une solution. Il est bon de suggérer une solution réaliste au problème vécu. Par exemple : « Si j’ai fait quelque chose qui t’a déplu, n’hésite pas à m’en parler. Je suis disponible pour en discuter aujourd’hui. »
  • Remerciez l’autre d’avoir pris le temps de vous écouter. Cette petite attention risque de faire du bien à l’autre personne, et ce, malgré l’horaire de travail chargé.
  • Voici d’autres trucs pour vous aider à bien recevoir une critique qui vous est adressée.
  • Regardez la personne qui vous parle et écoutez-la attentivement. Arrêtez de travailler pour vous concentrer sur ce qu’elle dit. Cela facilite la communication.
  • Au besoin, posez des questions pour bien comprendre la critique ou le problème.
  • Reformulez dans vos mots ce que vous avez compris et prenez le temps d’y réfléchir et de remercier l’autre. Par exemple : « Si j’ai bien compris, tu m’as dit d’aller passer la herse dans les champs 5 et 14. Merci de ces précisions. »

Ces conseils pourront vous servir à la ferme comme à la maison et aideront à mieux accueillir les propos de l’autre. En somme, les critiques peuvent être constructives ou blessantes. Le ton employé viendra influencer grandement leurs répercussions.