fbpx
Jocelyn Lapointe et Chantale Bouchard entourent leur employé John Edward Noiseux avec qui ils ont opté pour la communication positive. Photo : Gracieuseté de la Ferme Manic

La pénurie de main-d’œuvre frappe partout au Québec et l’agriculture en souffre tout autant que les autres ­secteurs. À la Ferme Manic, de Saguenay, on n’a pas baissé les bras. La décision a été prise d’embaucher un jeune qui n’avait aucune expérience, mais d’investir dans son apprentissage en lui permettant d’acquérir de la compétence grâce à l’accompagnement du

...
Lire plus