fbpx
Des pays comme la France reconnaissent depuis plusieurs années la maladie de Parkinson chez les agriculteurs comme une maladie professionnelle liée à l’exposition aux pesticides. Photo : Archives / TCN

Dans un mémoire publié en réaction au projet de loi 59, qui vise à moderniser le régime de santé et de sécurité au travail, l’Union des producteurs agricoles du Québec (UPA) déplore que la réalité des agriculteurs ne soit pas prise en compte et demande des ajustements, dont la révision de la liste des maladies professionnelles reconnues afin d’y ajouter celles liées à l’usage

...
Lire plus