Dans une rotation maïs/soya, laisser de nombreux résidus à la surface protège le sol contre l’érosion hydrique et éolienne et contribue à l’apport de matières organiques dans le sol. Crédit photo: Gilles Tremblay
La compaction et la diminution de la matière organique mènent à la dégradation des sols. Mais comment renverser la tendance? L’UtiliTerre a demandé conseil à deux experts du secteur.Les expertsGilles Tremblay, agr., M. Sc., chercheur en régie des cultures au CÉROM (Centre de recherche sur les grains)Domaine de recherche : régie des grandes cultures – adaptation, ensemencement,...
Lire plus