Un plan d’affaires bien monté permet notamment aux créanciers d’obtenir l’heure juste quant aux chances de réussite d’un projet. Crédit photo : Archives/TCN

Un plan d’affaires bien monté permet notamment aux créanciers d’obtenir l’heure juste quant aux chances de réussite d’un projet. Crédit photo : Archives/TCN

Le plan d'affaires, un outil essentiel

Un investisseur qui se lance dans un projet se doit d’élaborer un plan d’affaires. D’abord pour lui-même, mais également pour convaincre un créancier ou un acheteur éventuel que sa structure de production est adéquate et solidement planifiée.

Un plan d’affaires est en fait un document écrit dans lequel les promoteurs vont prévoir les différentes étapes qui seront nécessaires à la réalisation et au succès d’un projet. Voici des éléments essentiels à y intégrer :

◗ Description du projet : achat ou location, coût, équipement requis et coût global, production prévue, délais et échéances, etc.;

◗ Présentation des promoteurs : forces, formation et diplômes, expérience pertinente, historique d’affaires, curriculum vitæ, etc.;

◗ Bilan financier des promoteurs avant le projet : actifs (maison, terrain) et dettes personnelles, argent comptant, solde des cartes de crédit, etc.;

◗ Budget : état des revenus et dépenses (sur un an) reflétant une projection prévue de la production en vitesse de croisière pour vérifier les perspectives de rentabilité;

◗ Plan de commercialisation : identification de la clientèle, stratégie de publicité, stratégie de vente et marketing, etc.;

◗ Analyse de trésorerie (cash flow) sur deux ans pour évaluer les besoins de financement à court terme (marge de crédit);

◗ Bilan prévisionnel de l’entreprise en vitesse de croisière pour évaluer l’impact du projet sur l’endettement et l’avoir net.

Il ne faut jamais oublier que le plus important dans votre projet demeure la qualité des promoteurs qui vont le gérer, c’est-à-dire vous et vos associés. De plus, il est toujours hautement recommandé d’avoir recours à un conseiller en gestion. Ce dernier peut vous aider à ajouter à votre plan d’affaires la touche d’objectivité si importante pour convaincre les instances que votre projet est réaliste, qu’il a de bonnes chances de réussir et qu’il répond aux exigences des institutions financières en terme de mise de fonds, de garanties offertes et de rentabilité.

Vous pouvez bénéficier d’une aide financière en vertu du Programme services-conseils du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec pour vous aider à absorber le coût relié à l’embauche d’un conseiller en gestion. Pour ce faire, communiquez avec le réseau Agriconseils de votre région.

 

Karl Hébert, agr., Directeur du Réseau Agriconseils Montérégie-Est