L'éclairage de type DEL génère moins de pertes sous forme de chaleur.

L'éclairage de type DEL génère moins de pertes sous forme de chaleur.

La lumière sur l’éclairage aux DEL

Le gouvernement québécois incite les propriétaires de bâtiments de ferme à passer à l’éclairage aux diodes électroluminescentes (DEL). En jetant un coup d’œil aux avantages de ce type d’éclairage, on comprend pourquoi.

Les luminaires composés de multiples DEL permettent d’abord d’économiser de l’électricité. Pour une même intensité lumineuse, passer des luminaires fluorescents à ceux faits de DEL est susceptible d’engendrer des économies de 20 % à 70 %, selon Hydro-Québec.

Le gouvernement incite d’ailleurs les propriétaires de bâtiments à adopter ce type d’éclairage. Par l’entremise d’Hydro–Québec, il offre une remise en argent à la suite de l’achat et de l’installation de ces luminaires.

L’éclairage de type DEL génère moins de pertes sous forme de chaleur. Il permet aussi d’orienter la lumière directement là où on le souhaite. « Plus besoin de réflecteur », explique Dominique Morin, copropriétaire de DH Éclairage, une firme spécialisée dans l’installation de ces luminaires. « Selon le type de luminaire qu’on choisit, on peut même stimuler ou calmer le bétail », -ajoute-t-il.

Mais il n’y a pas que des raisons économiques pour procéder à ce changement. Les risques d’incendie sont aussi diminués, selon le spécialiste. « Je remarque souvent lors des installations que les luminaires en place ont été -brûlés ou ont chauffé, dit-il. Ça -augmente le risque d’incendie. »

Il en va de même pour les accidents et les chutes, ajoute M. Morin. « Une conversion permet d’augmenter l’intensité d’au moins 30 % tout en réduisant la consommation d’électricité de -moitié, dit-il. En améliorant l’éclairage au sol, on réduit le risque de chutes. » 

Martin Primeau, journaliste