Le président-directeur général de Logiag, Charles Nault, le directeur de la recherche, Luc English, et le vice-président, Jacques Nault, croient que SOLID peut changer la façon de faire l’analyse des sols en agriculture. © Étienne Dupuis

En développant une nouvelle technique grâce au laser, l’entreprise québécoise Logiag croit pouvoir amorcer une révolution dans la façon d’analyser les sols.

Le laboratoire Logiag, situé dans les bureaux de Conseil national de recherches Canada (CNRC) à Boucherville, n’a rien de conventionnel. Ni béchers ni erlenmeyers ne meublent les comptoirs de la pièce éclairée aux néons. Les...
Lire plus