La centaine de vaches de la Ferme Rayon d’Or n’ont eu aucune chance de s’en sortir. Crédit photo : Pierre-Luc Rivard

La centaine de vaches de la Ferme Rayon d’Or n’ont eu aucune chance de s’en sortir. Crédit photo : Pierre-Luc Rivard

Incendie à la Ferme Rayon d’Or

Le feu a complètement détruit l’étable de la Ferme Rayon d’Or, située au 217, Haute-Ville à Kamouraska, le 25 avril vers 14 h 30.

Éric Lévesque, directeur du Service de sécurité incendie, a rapporté que le feu s’était propagé dans du foin ou de la paille et que l’un des propriétaires avait tenté de l’éteindre avec un extincteur, sans succès. « Ç’a été l’embrasement généralisé à l’étable. Un garage adjacent a également brûlé », a mentionné Éric Lévesque. La cause du sinistre n’a pas encore été déterminée.

Steve Moreau, copropriétaire avec son frère Serge, raconte que la centaine de vaches n’ont eu aucune chance de s’en sortir. Il évalue les pertes à plus de 900 000 $, seulement pour les animaux.

Une trentaine de bovins constituant la relève ont pu être épargnés, car ils logeaient dans un bâtiment situé en face de la ferme. Les frères Moreau possédaient un troupeau de vaches élites, qui comptaient une moyenne de production de 12 277 kg. Ils cumulent des prix depuis des années dans différentes expositions. Plus de 75 % des revenus de l’entreprise proviennent des ventes d’embryons et de semences de taureaux. Ils vendent plus de 2 000 embryons par année.

« Nous avons pu sauver les embryons qui se trouvaient à la ferme et nous en avons chez notre vétérinaire également. Les semences de taureaux sont bien à l’abri dans un centre d’insémination de l’État de New York », précise Steve Moreau. Celui-ci tient à préciser à ses clients que, malgré le sinistre, l’entreprise est toujours en activité pour la vente reliée à la génétique par le biais de sa filiale Bull d’or génétique. Pour la suite des choses, le producteur mentionne que son frère et lui-même comptent bien reconstruire les bâtiments dans les prochains mois