Ce qu'elles sont devenues

Souvent vendues, les églises en régions rurales sont ultimement transformées, de plusieurs façons. Le bâtiment est conservé, mais l’usage y est bien différent, comme en font foi ces quelques exemples.

Léry, Montérégie

L’église Saint-Maxime à Léry, près de Châteauguay en Montérégie-Ouest, est devenue le Centre Horizon, un endroit de répit pour les personnes handicapées. Notons que le vitrail avant a été conservé. La directrice générale, Manon Patenaude, indique que d’autres travaux sont prévus afin d’aménager le sous-sol de l’édifice. D’ici la fin de l’automne, on espère ainsi offrir aux personnes handicapées de plus de six ans un service de répit avec coucher durant les fins de semaine.

Saint-Maxime

Saint-Stanislas, Saguenay–Lac-Saint-Jean

L’église paroissiale est devenue un centre multiculturel sous l’impulsion de la municipalité. Outre un restaurant, une salle de cinéma et une bibliothèque, on y retrouve un mur d’escalade. Celui-ci est composé de sept cordées offrant 28 voies d’escalade. Ce n’est pas la première fois au Québec qu’une église est transformée en un centre d’escalade. Depuis son inauguration en décembre dernier, le centre a accueilli près de 2 000 personnes, soit une clientèle familiale et quelques experts.

Eglise_escalade_1

Saint-Camille, Estrie

L’église de cette petite municipalité de 525 habitants des Cantons-de-l’Est est devenue un centre de congrès dit « éclaté » parce qu’il est relié à plusieurs autres bâtiments. Depuis décembre dernier, huit événements y ont été organisés.

« C’est un beau contrat qu’on s’est donné et c’est quelque chose qui ne se fait nulle part ailleurs », déclare son directeur, Julien Benoît.

Le centre offre aussi une programmation locale et des conférences.

Destination_Saint_Camille_03321

Pohénégamook, Témiscouata

La Baptême, la Bedelle (féminin de bedeau), la Confesse, la Sacristine et l’Impardonnable : voilà les noms que la microbrasserie Le Secret des dieux, de Pohénégamook au Bas-Saint-Laurent, a choisis pour ses différentes bières. Pour cette microbrasserie installée dans l’ancien presbytère de la paroisse, qui a même déjà abrité un monastère, ces noms s’imposaient.

Lesecretdesdieux-(8)

VOIR AUSSI
Pratique religieuse plus faible en milieu rural
Une église sur six vendue ou transformée
Saint-Marcel mise sur le communautaire