La présidente et fondatrice d’Aliksir, Lucie B. Mainguy, en compagnie de ses filles Estelle et Rachelle, qui reprennent graduellement les rênes de l’entreprise. Crédit photo : Pierre Saint-Yves

La présidente et fondatrice d’Aliksir, Lucie B. Mainguy, en compagnie de ses filles Estelle et Rachelle, qui reprennent graduellement les rênes de l’entreprise. Crédit photo : Pierre Saint-Yves

Aliksir, préoccupée par le bien-être des employés

DESCHAMBAULT-GRONDINES — Le bien-être du personnel figure parmi les principales préoccupations des gestionnaires de l’entreprise Aliksir, spécialisée dans la fabrication d’huiles essentielles biologiques à Deschambault-Grondines.

Un mode de gestion participative a donc été mis en place, ce qui permet à la trentaine d’employés de s’impliquer dans le processus décisionnel, tant en ce qui concerne les activités courantes que le développement et la recherche.

« C’était naturel pour nous, explique Lucie B. Mainguy, fondatrice et présidente-directrice générale d’Aliksir. Les employés sont les mieux placés pour nous conseiller sur les décisions à prendre et les gestes à poser afin d’améliorer la bonne marche de l’entreprise. »

La collaboration du personnel est précieuse en cette période où l’entreprise fondée en 1988 connaît une croissance soutenue. Environ 60 % de sa production d’huiles essentielles biologiques est vendue à l’étranger.

Cela demande de mettre à jour les façons de faire dans un souci d’efficacité, tout en assurant la préservation de cet esprit familial développé au fil des ans et si cher aux gestionnaires. C’est dans cet esprit qu’un nouveau plan de coordination a récemment été élaboré pour faciliter la gestion et la communication, et ce, alors que la propriétaire a amorcé un processus de transfert de son entreprise à ses filles Rachelle et Estelle. « C’est important que le transfert se réalise de façon harmonieuse pour garantir le bien-être du personnel », explique Rachelle Mainguy.

Des mesures qui rapportent

Pour entretenir le sentiment d’appartenance à l’égard de l’entreprise, les gestionnaires ont mis en place un train de mesures avec l’objectif de stimuler l’implication des employés. Ceux-ci ont entre autres pu profiter d’une formation gratuite en aromathérapie afin de pouvoir participer à l’évaluation des nouveaux produits.

La conciliation travail-famille, les activités sociales, le régime d’assurances collectives et la pause santé plus longue en matinée sont autant de mesures et de pratiques qui contribuent au bien-être du personnel.

À Aliksir, les gestionnaires font le pari que des employés heureux seront plus motivés, efficaces et attachés à leur emploi. Elles assurent avoir fait la démonstration que cette philosophie de gestion est profitable pour l’entreprise, notamment sur le plan de la rétention du personnel, puisque déjà une dizaine d’employés comptent en moyenne cinq ans de service.

Aliksir a été sélectionnée par le Centre d’emploi agricole de la Fédération de l’UPA de la Capitale-Nationale–Côte-Nord pour représenter cette région dans le cadre de Ma ferme, mon monde, la bonne idée en gestion des ressources humaines, une initiative d’AGRIcarrières.