Le chien qui « bosse » les moutons et les bœufs. Crédit photos : Martin Ménard/TCN

Le chien qui « bosse » les moutons et les bœufs. Crédit photos : Martin Ménard/TCN

Trésors cachés dans les rangs : Portneuf

Dans le rang de la Rivière-Belle-Isle, à Portneuf, se trouvent des chiens spectaculaires dressés pour diriger les moutons, les bovins et même… les oiseaux.

La dresseuse de chiens Nancy Guérin se rend chaque année aux États-Unis pour parfaire ses connaissances et participer à des compétitions. Voir l’un de ses bergers australiens effectuer une grande boucle dans le pâturage autour de brebis qui paissent paisiblement est impressionnant. Et si par mégarde l’une d’elles décide de s’éloigner, le chien court à ses trousses, et lui mord, en pleine course, un bout de laine, histoire de lui rappeler que l’enclos se trouve dans l’autre direction… Idem avec les canards, que le chien réussit à guider dans leur cage avec efficacité. La démonstration vaut le détour!
www.dusilence.com

***

BV
Du lait de brebis et de chèvre s.v.p.!

Le 2e rang Est à Grondines est maintenant célèbre pour la présence de la Fromagerie des Grondines et des deux producteurs laitiers voisins chez qui elle se ravitaille. L’un d’eux, François Xavier Masson, est l’oiseau rare qui produit sous un même toit du lait de chèvre et du lait de brebis biologiques. Toute sa production est dédiée à la fabrication de fromage. Et la qualité est au rendez-vous, comme en font foi les deux prix Caseus remis l’an dernier à la Fromagerie, dont celui destiné au D’Eschambault, sacré meilleur fromage de lait de brebis à croûte lavée. « Nos fromages ne goûtent pas la chèvre, ni la laine, car le lait est transformé en fromage dans un délai maximum de trois jours, au lieu d’une semaine », dit François Xavier.
fermemafix@globetrotter.net

***

 Portneuf_3
Du très gros canard!

Jacques Laberge et Monique Duchesne produisent des fruits et légumes biologiques à Saint-Ubalde, et pour rentabiliser les longues journées d’hiver, ils ont démarré un élevage de volailles à l’ancienne.

« On fait du gros canard de Barbarie d’environ 3,5 kg, nourri aux grains, sans antibiotiques et élevé confortablement en petits groupes. Personne d’autre ne fait du gros canard comme ça! Nos pintades aussi sont particulièrement appréciées des clients », dit M. Laberge.

Canards, oies, poules, pintades, dindes et faisans : un total de 1 200 volailles sont élevées à la ferme. Par ailleurs, M. Laberge se dit fier de l’engouement pour l’agriculture dans Portneuf. « Des fromageries, des producteurs d’argousier et autres se sont développés. Il y a indéniablement un boom agroalimentaire dans notre secteur. » Les oies semblent d’accord, elles qui jargonnent et se trémoussent devant le sympathique agriculteur qui apporte leur plat favori : de la laitue.
www.plumesetlegumes.com

***

Portneuf_4
À dos de Canadien

Le sentier équestre transcanadien est très avancé dans Portneuf. Déjà 90 km de sentier traversent les champs, forêts, érablières et rivières. « Le sentier est balisé à tous les 300 m et entretenu par chaque voisin de terre. À partir d’ici, les gens peuvent se rendre jusqu’à la magnifique rivière Jacques-Cartier et sa plage de galets ou même jusqu’à la Maison Déry, un site historique », dit Brenda Smith, propriétaire de la Ferme Équestre Dorelies.

Les agriculteurs de partout au Québec sont invités à apporter leurs chevaux et à partir à la découverte du secteur. À défaut de posséder un « joual », pourquoi ne pas en louer un?

L’écurie de Brenda Smith offre des balades sur la selle de plusieurs chevaux Canadiens pur sang. « Le cheval Canadien n’est pas populaire pour la randonnée à cause de sa réputation de maudite tête de cochon, mais en vérité, c’est l’inverse : quand tu l’éduques bien en bas âge, il est loyal pour la vie et il a le cœur gros de même », souligne Mme Smith, qui cache mal son amour envers cette race patrimoniale, malheureusement en déclin.
www.dorelies.com

***

Portneuf_5
Une terre à bois qui reçoit 25 000 visiteurs

La famille Blackburn a aménagé 13 circuits de chasse au trésor dans son boisé situé près de Saint-Raymond. Des gnomes grandeur nature gardent les lieux pendant que les participants résolvent les énigmes portant notamment sur les arbres, les champignons forestiers, etc. Les bonnes réponses permettent de découvrir le code secret donnant droit à un spectacle humoristique, de même qu’à un coupon de dégustation à la Fromagerie Alexis de Portneuf. Le concept des Blackburn est populaire : près de 25 000 personnes visitent leur Vallée Secrète chaque année.
www.valleesecrete.com

***

Portneuf_6
Le maïs de Neuville

Impossible de revenir de Portneuf sans rapporter une douzaine d’épis de maïs sucré. Ceux de Neuville, bien sûr! Et pourquoi ne pas encourager l’une des plus vieilles familles d’agriculteurs du pays, les Langlois, qui cultivent leurs terres près du fleuve depuis 1667? Leur kiosque se nomme Chez Médé, où vous aurez la chance de rencontrer Médé lui-même, ou plutôt son petit fils, qui porte le même nom. Ce personnage jovial et coloré, dont les médias parlent de plus en plus, est également guitariste pour le groupe Carotté. Plaisir assuré!

***

Melanie-Gagne-Cafe-bio-la-Petite-Brulerie-625x430

Le meilleur café du Québec?

Après une journée à découvrir les trésors de l’ancienne seigneurie de Portneuf, l’heure du retour a sonné. Emprunter l’autoroute? Jamais, ce serait un crime!

Optons plutôt pour le chemin du Roy. Cette route mythique qui longe le fleuve depuis 1731 – la plus ancienne voie carrossable au Canada – offre un paysage du tonnerre. De surcroît, elle vous amène tout droit dans trois des plus beaux villages du Québec, dont celui de Deschambault. Sur la rue principale, une trouvaille à ne pas manquer : La p’tite Brûlerie. Vous rencontrerez Mélanie Gagné, une amoureuse du café qui torréfie elle-même des grains certifiés biologiques et équitables. Dans son commerce devenu un lieu de rassemblement pour les villageois environnants, elle confectionne avec une touche particulière des lattes, des mokaccinos et autres. Le genre de café qu’on hume et dont la dégustation commence avant la première gorgée.

www.laptitebrulerie.com