Crédit photo: Yves Charlebois.

Crédit photo: Yves Charlebois.

Lessard entreprend un ménage au MAPAQ

Laurent Lessard a entendu les critiques selon lesquelles l’attitude et l’immobilisme du MAPAQ (ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec) freinent le milieu agricole. Et il a entrepris un ménage afin de changer la situation.

« J’aime m’entourer de gens meilleurs et performants qui ont l’ambition de servir la clientèle. J’ai fait le ménage aux Transports et je l’ai fait avant dans d’autres ministères. Ici [au MAPAQ], il y a des changements qui s’imposent. J’ai commencé à en faire et je vais en faire d’autres », déclare d’emblée M. Lessard dans cette première entrevue de fond en tant que ministre de l’Agriculture. Il fait remarquer que lorsqu’on hérite d’un nouveau ministère, « certaines personnalités de ministre correspondent moins aux effectifs en place ».

Miser sur l’accompagnement

Sans entrer dans les détails, Laurent Lessard assure que les ajustements d’effectifs toucheront le cabinet et l’administration du MAPAQ. « Je travaille de façon proactive et positive. Je mise sur l’accompagnement et sur le service à la clientèle. S’ils [les employés du ministère] correspondent à ce profil-là, ils vont bien se sentir, peu importe la fonction qu’ils occupent. Mais s’ils ne vont pas dans ce sens-là et que ça bloque partout, on va faire des changements », répète-t-il en entrevue à la Terre.

De l’avis du ministre, le ménage qu’il a commencé ne s’étirera pas. « On va statuer rapidement [sur les changements de personnel] et d’ici quelques semaines, je vais préciser quelle sera l’équipe qui va m’amener vers une prochaine politique bioalimentaire », indique M. Lessard.

Plus de détails dans la prochaine édition de La Terre de chez nous