Des producteurs sous gestion de l’offre ont convergé vers Ottawa pour manifester. Crédit photo : Bruno St-Pierre

Des producteurs sous gestion de l’offre ont convergé vers Ottawa pour manifester. Crédit photo : Bruno St-Pierre

Les manifestations se poursuivent de plus belle

Depuis le début de la semaine, les producteurs de lait, d’œufs et de volailles manifestent pour défendre leur système de gestion de l’offre, en pleine ronde de négociation du Partenariat transpacifique.

Les rumeurs de concessions de 10 % du marché canadien aux produits laitiers américains ont littéralement mis le feu aux poudres au Québec. Dès lundi, des producteurs de lait du Saguenay–Lac-Saint-Jean ont rendu visite au lieutenant québécois de Stephen Harper, Denis Lebel.

Mardi, c’était au tour de leurs confrères de l’Abitibi-Témiscaminque de sortir dans les rues de Rouyn-Noranda. De plus, des agriculteurs de partout au Québec et de l’Ontario ont pris d’assaut la colline parlementaire à Ottawa. En Mauricie, des éleveurs ont aussi livré un message clair aux candidats des différents partis politiques. Quant aux producteurs de l’Estrie et du Centre-du-Québec, ils ont profité du débat entre les candidats du comté de Richmond-Arthabaska pour manifester.

Aujourd’hui, les producteurs de lait du Haut-Saint-Laurent formeront un corridor de solidarité au poste frontalier de Herdman en Montérégie.
Du côté de la Capitale-Nationale et de la Côte-Nord, une manifestation se tiendra devant les bureaux de Gérard Deltell, candidat conservateur dans Louis-Saint-Laurent, en fin d’avant-midi. Les manifestations se poursuivent à Ottawa, à l’occasion du débat national agricole, organisé par la Fédération canadienne de l’agriculture. Le ministre canadien de l’Agriculture, Gerry Ritz, y participe.

Ce soir, à l’occasion d’un débat électoral des candidats de la circonscription de Compton-Stanstead, les producteurs agricoles de l’Estrie se feront entendre afin de bien faire comprendre aux négociateurs du gouvernement que l’intégralité de la gestion de l’offre doit être maintenue.

La mobilisation continuera aussi le jeudi 1er octobre. Dans le Bas-Saint-Laurent, le candidat conservateur dans Montmagny-L’Islet-Kamouraska–Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, recevra la visite des producteurs à son bureau de campagne, à Rivière-du-Loup.

En Chaudière-Appalaches, trois rassemblements sont prévus devant les bureaux de campagne des candidats conservateurs : Steven Blaney, à 9 h à Lévis, Jacques Gourde, à 11 h à Lévis, et Maxime Bernier, à 14 h à Saint-Georges.

En Montérégie, entre 300 et 500 agriculteurs sont attendus à 10 h, dans le stationnement de l’ancien Hôtel des Seigneurs, à Saint-Hyacinthe, en bordure de l’autoroute 20. Les participants marcheront vers les bureaux du candidat conservateur dans Saint-Hyacinthe–Bagot, Réjean Léveillé.

À suivre à laterre.ca

Crédit photo : Bruno St-Pierre