Le nouveau représentant américain au Commerce a déclenché le processus officiel qui va mener à une renégociation de l’accord de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique. Crédit photo: Wikipedia Commons

Le nouveau représentant américain au Commerce a déclenché le processus officiel qui va mener à une renégociation de l’accord de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique. Crédit photo: Wikipedia Commons

ALENA - Début possible des négociations en août

C’est officiel, le nouveau représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, a transmis au Congrès son avis d’intention de renégocier l’ALENA le 18 mai.

Cette formalité était importante puisque cela déclenche le décompte de 90 jours minimum qui est laissé aux élus de Washington avant de se prononcer sur cet avis. Les négociations pourraient donc débuter au plus tôt le 16 août 2017.

Il faut cependant encore que Robert Lighthizer précise ses intentions en ce qui concerne le mandat précis de négociation qu’il souhaite obtenir des élus. Ces derniers pourront ensuite décider de limiter ce mandat.

Le Congrès a toujours le dernier mot sur les accords de commerce. À preuve, selon World Trade Online, Robert Lighthizer a donné l’assurance aux sénateurs américains qu’il s’opposerait à un retrait « unilatéral » de l’ALENA afin d’obtenir l’appui de la majorité à sa nomination.

Dans sa lettre transmise au Congrès, Robert Lighthizer ne mentionne pas directement la question de la gestion de l’offre ni celle du bois d’œuvre. Le représentant veut « moderniser » l’accord et soutenir la croissance des emplois bien rémunérés aux États-Unis. Robert Lighthizer devra faire connaître les buts de cette renégociation au moins 30 jours avant qu’elle ne commence officiellement.