André Villeneuve, critique de l’opposition officielle en matière d’agriculture, juge que le gouvernement Couillard n’a que lui-même à blâmer. Photo : Archives/TCN

André Villeneuve, critique de l’opposition officielle en matière d’agriculture, juge que le gouvernement Couillard n’a que lui-même à blâmer. Photo : Archives/TCN

Fromages européens : l’opposition blâme les gouvernements

Les gouvernements de Québec et d’Ottawa sont sévèrement blâmés par les partis d’opposition dans l’attribution des quotas d’importation de fromages européens.

Donald Martel, CAQ.  Photo: Archives

Donald Martel, CAQ. Photo: Archives

Rappelons que le gouvernement fédéral a accordé la moitié de ces contingents aux détaillants, en pleine période de vacances estivales. Ceux-ci, a déjà dénoncé unanimement l’industrie laitière et fromagère au pays, ne subiront aucune perte à la suite de l’entrée en vigueur de l’Accord économique et commercial global (AECG) conclu avec l’Union européenne.

« Le gouvernement libéral n’a que lui-même à blâmer », accuse le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’Agriculture à Québec, André Villeneuve. Celui-ci juge que le gouvernement de Philippe Couillard a bousillé son rapport de force en donnant son feu vert à l’AECG en juin dernier. Le Parti québécois, souligne le député de Berthier, avait proposé un sursis, le temps de connaître la nature des compensations offertes aux producteurs de lait et de fromage.

Alain Rayes, PCC. Photo; Facebook

Alain Rayes, PCC. Photo: Facebook

Du côté de la Coalition avenir Québec, le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, reproche au gouvernement Couillard de n’avoir rien demandé.

Même son de cloche à Ottawa. Le député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, fait remarquer que l’administration de Stephen Harper s’était engagée à verser 4 G$ en compensations. Rappelons que cette somme devait servir de mesure de transition aux producteurs agricoles et à l’industrie tant pour l’AECG que pour le Partenariat transpacifique, qui a avorté depuis l’élection de Donald Trump. « C’est très dérangeant, surtout avec la renégociation de l’ALENA qui s’en vient », a commenté le lieutenant au Québec du nouveau chef conservateur Andrew Scheer.

Ruth Ellen Brosseau, NPD. Photo: Archives

Ruth Ellen Brosseau, NPD. Photo: Archives

La porte-parole du Nouveau Parti démocratique, Ruth Ellen Brosseau, reproche pour sa part au gouvernement de Justin Trudeau de ne pas avoir tenu compte des recommandations de l’industrie laitière. « Les libéraux abandonnent encore une fois les producteurs de lait », a lancé la députée de Berthier-Maskinongé.

Tous les détails dans la prochaine édition de La Terre de chez nous.