Crédit photo : Gracieuseté

Crédit photo : Gracieuseté

La saison 2018 des sucres démarre!

Le réservoir de 19 000 litres d’eau d’érable est presque rempli à l’érablière de Mathieu Foisy, à la montagne de Saint-Paul-d’Abbotsford, en Montérégie. Dans quelques heures, il allumera son évaporateur pour la première fois de la saison.  

« Ça pourrait être une très bonne saison cette année. La base des arbres est toujours entourée de neige malgré la pluie d’hier et les érables dégèleront tranquillement. L’automne a été pluvieux. Le taux de sucre ne sera peut-être pas si élevé, mais il devrait y avoir de l’eau », estime le propriétaire d’une exploitation de 10 400 entailles.

À Compton, l’érablière de Diane et Victor Blais est fin prête pour cette nouvelle saison. Les propriétaires ont rénové et agrandi leurs installations qui comptent maintenant 4 500 entailles destinées à produire du sirop certifié biologique. Le couple avait l’idée de ralentir, mais a plutôt mis les gaz à fond après que leur fils de 27 ans eût manifesté sa volonté de reprendre la relève de l’entreprise cette année.

Mathieu Foisy observe avec plaisir l’eau remplir l’une de ses stations. Crédit photo : Martin Ménard/TCN

Mathieu Foisy observe avec plaisir l’eau remplir l’une de ses stations. Crédit photo : Martin Ménard/TCN

À la Ferme Guillaume Létourneau, de Sainte-Famille de L’Île-d’Orléans, on estime qu’il faudra attendre encore deux semaines avant que la période des sucres s’amorce officiellement.

EN CHIFFRES

  • Le Québec compte environ 7 300 entreprises acéricoles;
  • 152,2 millions de livres (Mlb) de sirop ont été produites en 2017, comparativement à 148 Mlb en 2016;
  • C’est la région de Chaudière-Appalaches qui produit le plus de sirop avec 58,5 Mlb en 2016;
  • Les producteurs du Centre-du-Québec ont obtenu le meilleur rendement moyen avec 3,82 lb à l’entaille;
  • En 2016, 478 acériculteurs détenaient la certification biologique. Ils ont produit près de 34 Mlb de sirop d’érable.