Une conseillère au champ pour faire le suivi du soya à l’automne. © Martin Ménard

Une conseillère au champ pour faire le suivi du soya à l’automne. © Martin Ménard

Fiez-vous à un conseiller en agroenvironnement

Dois-je traiter mes céréales avec un fongicide et est-ce le bon moment pour l’appliquer? Avec quel produit dois-je arroser mon soya pour que le maïs spontané ne déclasse pas ma récolte? L’infestation d’insectes chez mon voisin peut-elle avoir un impact majeur sur mes cultures? Est-ce possible de trouver de la semence non traitée aux néonicotinoïdes?

Tant de questions sans réponses et qui nous poussent à utiliser des produits « par sécurité » afin de s’assurer d’avoir une récolte de qualité. Sans se renseigner sur la nécessité de les utiliser, les produits de phytoprotection offerts sur le marché peuvent ne pas avoir l’effet escompté, notamment si les conditions d’application ne sont pas respectées.

Le conseiller en agroenvironnement est à l’entreprise agricole ce que l’entraîneur est à l’athlète. Il accompagne le producteur dans le but d’obtenir de bons résultats et une amélioration des performances à chaque étape du processus. Traiter le champ au besoin, selon les critères de références établis par votre conseiller, peut s’avérer un investissement payant. C’est pourquoi vos champs doivent être suivis avec assiduité pour arriver à bien les maîtriser.

Un conseiller en agroenvironnement peut faire la cartographie des mauvaises herbes pour bien connaître la banque d’adventices au fil des ans, afin de recommander le bon traitement. Ce même conseiller sera en mesure de déterminer les insectes nuisibles dans le champ afin d’évaluer leur impact sur la culture et de prescrire un traitement au besoin. La recommandation de fongicides doit respecter plusieurs critères précis qui sont bien évalués par votre conseiller. Il est possible d’éviter les plants de maïs spontanés dans le soya, et votre conseiller connaît les astuces susceptibles d’empêcher le déclassement à la récolte.

Les conseillers en agroenvironnement possèdent l’expertise pour vous aider en offrant ce suivi particulier auprès des entreprises agricoles. N’hésitez pas à contacter un conseiller en agroenvironnement près de chez vous!

 

Par Vicky Villiard, agronome
Club agroenvironnemental Dura-Sol
Drummond inc.