Avec tout le temps libre dont il dispose, Vincent Boisvert multiplie les passe-temps et les voyages. Crédit photo : Émélie Rivard-Boudreau

TRÉCESSON — S’occuper de 30 vaches en travaillant une demi-journée par semaine, c’est possible. Un producteur bovin de l’Abitibi le crie haut et fort.

Depuis les trois dernières années, Vincent Boisvert a changé ses méthodes de travail et n’a qu’une idée en tête : gagner du temps! Vincent Boisvert passe parfois pour un illuminé, mais il s’est donné comme mission de parler...
Lire plus