Crédit photo: Yves Charlebois / Archives TCN

Crédit photo: Yves Charlebois / Archives TCN

Dernier procès pour le vol de sirop d’érable

Avik Caron sera le dernier à subir son procès devant jury le 16 janvier prochain, concernant le vol de plus de 9 000 barils de sirop d’érable, survenu à Saint-Louis-de-Blandford en 2011 et 2012.

Caron devait être sur le banc des accusés avec ses deux frères, Tériak et Inouk. Cependant, Tériak Caron a plaidé coupable le lundi 9 janvier et Inouk a été acquitté après que le procureur de la poursuite, Me Julien Beauchamp-Laliberté, eut mentionné au juge qu’il n’avait pas de preuve à offrir.

Tériak Caron a admis avoir été présent à l’entrepôt pendant un an. Son travail consistait à surveiller et à entretenir les lieux, notamment à essuyer toute trace de transvidage des barils de sirop. Il recevra sa sentence le 24 février prochain.

Concernant le procès du lundi 16 janvier, le shérif Nathalie Provencher, du palais de justice de Trois-Rivières, a fait parvenir 700 convocations à des citoyens. « Nous avions au départ six accusés, ce qui explique le nombre élevé de convocations. » Finalement, 398 personnes devront remplir leur devoir de citoyen et être présentes pour la sélection des 12 jurés et des 2 remplaçants.

Avick Caron est le présumé cerveau de ce cambriolage. Sa conjointe était à l’époque copropriétaire de l’entrepôt. On reproche à Avick Caron d’avoir orchestré le vol du sirop entreposé par la Fédération des producteurs acéricoles du Québec. Il est présentement détenu pour une affaire de recel de tiges de cuivre dont la valeur dépasse 500 000 $.

Par ailleurs, l’autre groupe de délinquants, soit Richard Vallières, son père Raymond et Étienne St-Pierre, un commerçant de sirop d’érable du Nouveau-Brunswick, doivent recevoir leur sentence le 26 janvier prochain. Richard et Raymond se sont adressés à la cour d’appel pour contester le verdict de culpabilité rendu par un jury en novembre dernier.