Cueillez votre sapin de Noël

A620x250

À la recherche d’une sortie passionnante pour la fin de semaine? À moins d’une heure de voiture de Montréal, des producteurs de sapins de Noël vous proposent l’autocueillette.

Père Noël et balade en traîneau, l’expérience demeurera à jamais gravée dans la mémoire féérique des tout-petits. En plus de payer moins cher, vous aurez l’assurance que votre arbre est frais et qu’il embaumera votre résidence durant toute la durée des fêtes sans perdre ses aiguilles.

B620x250

Au cœur de la vallée de Dunham, la Plantation des Frontières, de Saint-Armand, dans les Cantons de l’Est, vous propose de choisir et de couper votre arbre de Noël directement à la propriété. À la boutique, vous trouverez des couronnes naturelles, des branches ainsi que des suggestions de cadeaux. Visitez la Plantation des Frontières

Dans Lanaudière, les Plantations Fernet, de Saint-Cuthbert, près de Berthierville, vous invitent également durant les fins de semaine du 10-11 et 17-18 décembre pour une journée de plein air inoubliable. À bord d’une charrette, les visiteurs sont transportés à travers les plantations. Muni d’une bonne vieille sciotte, un joyeux lutin les aide à récolter l’arbre de leur choix. Visitez les Plantations FernetC620x250

Dans les Cantons de l’Est, Plantation Bernier, de Lac-Brome, vous fournit le traîneau et une petite scie pour récolter votre propre sapin. Visitez la Plantation Bernier

À Sainte-Angèle-de-Monnoir, la Plantation JLS accueille aussi les visiteurs pour l’autocueillette. Visitez la Plantation JLS

Dans la plupart des cas, les producteurs emballeront votre arbre dans un filet pour en faciliter la manutention. L’arbre peut ainsi être ficelé sur le toit de votre voiture. Il suffit d’apporter une vieille couverture pour protéger l’éclat de la peinture. À visiter aussi le site Internet de l’Association des producteurs d’arbres de Noël du Québec

Selon la légende, l’arbre de Noël aurait été introduit au Canada pour la première fois en 1781, bien avant la Confédération. Dans une épaisse forêt d’une région du Québec, aujourd’hui baptisée Sorel-Tracy, un sapin baumier aurait été coupé, pour ensuite se voir habillé d’une myriade de bougies blanches, devenant ainsi le premier sapin de Noël au Canada.

De nos jours, plusieurs espèces de conifères sont cultivées au Canada pour ensuite être vendues comme arbres de Noël. Les arbres les plus populaires sont le sapin baumier et le sapin Fraser. Parmi les autres espèces, on retrouve le pin Scots, le pin blanc, l’épinette blanche et l’épinette bleue.