Maude Péloquin a délaissé sa carrière de comptable agréée pour prendre le volant d’un tracteur. Elle a semé son premier champ le 17 mai dernier. Crédit photo : Martin Ménard/TCN

SAINTE-VICTOIRE-DE-SOREL — Maude Péloquin s’entraînait depuis un mois pour comprendre le fonctionnement du tracteur, du planteur et du système GPS. Les journées pluvieuses reportaient son baptême des semis, mais maintenant ça y est : sa carrière d’agricultrice est lancée, elle a semé son premier « vrai » champ le 17 mai.

Et depuis, elle participe à cette course contre la...
Lire plus